L'on serait tenté de dire "vaste sujet" et pourtant.

La pratique et le développement du naturisme devraient, de prime abord et en toute logique, aller de pair avec un dispositif législatif spécifique, et éventuellement dérogatoire au "droit commun".

Cette affirmation apparaît en fait vraie et fausse à la fois.


- Vraie, car sur certains points quelques adaptations se sont révélées nécessaires.

- Fausse dans la plupart des cas dans la mesure, où le naturiste perd de plus en plus de sa marginalité. C'est ce type de mouvement qu'il convient d'accompagner, dans deux directions :


Tout d'abord il apparaît important de dédramatiser. La nudité n'est rien de plus rien de moins qu'un état naturel et il apparaît surprenant que dans notre société qui a connu une évolution des mœurs très rapide, elle soit toujours perçue comme quelque peu sulfureuse.

Ensuite, il convient de bien différencier la nudité de la sexualité qui est bien entendue tout-à-fait respectable (tant qu'elle n'est pas pénalement répréhensible) mais doit rester du domaine de la vie privée et ne jamais en sortir. C'est l'un des paris du naturisme actuel les plus périlleux, mais les plus vitaux également.

C'est pourquoi cette page risque d'apparaître très décevante pour beaucoup d'internautes : pas de photos (c'est volontaire hormis celle se trouvant en "bannière" et est, comme celle qui l'ont précédée, spécialement étudiée pour exercer le MOINS D'ATTRAIT PHYSIQUE POSSIBLE. Je pense avoir réussi), juste quelques tentatives d'explication de certaines règles et de leur application pour les naturistes qui se trouvent confrontés à un moment ou à un autre, de manière plus marquée que pour d'autres loisirs peut-être, à certains problèmes (les photos par exemple).

Donc si vous voulez des images émoustillantes, ou à la rigueur des récits croustillants et autres informations "relevées", vous vous exposez à l'une des plus grandes déceptions de votre vie d'internaute, et il est de notre devoir de retenir ici votre index sur votre souris. NE CLIQUEZ PAS ! Vous vous exposez au risque d'entrer par la grande porte au royaume de l'ennui !!

Si vous restez malgré tout, alors bienvenue !!

Informations supplémentaires